Seize (16) morts sont enregistrés lors des manifestations anti-Abiy, le prix Nobel de la paix 2019 et Premier ministre éthiopien.

Samuel Eto’o : son ex, Nathalie Koah accusée de plagiat et contrefaçon

« Seize personnes au moins ont été tuées lors des manifestations de cette semaine en Ethiopie contre le Premier ministre et prix Nobel de la paix Abiy Ahmed. Certains ont été tués à coups de bâton, de machette, des maisons ont été incendiées. De nouvelles informations circulent, qui restent à confirmer », a déclaré un chercheur d’Amnesty International.

Les violences, dont un précédent bilan s‘établissait à quatre morts et des dizaines de blessés mercredi, ont éclaté dans la capitale, Addis Abeba, et dans la région d’Orimia après qu’un dirigeant de l’ethnie oromo, la plus importante du pays, eut accusé les forces de sécurité d’avoir tenté d’organiser une attaque contre sa personne.

L’acteur Vincent Cassel partage son bonheur avec la Togolaise Tina Kunakey et leur fille

Abiy Ahmed a reçu au début du mois le prix Nobel de la paix, récompensé comme l’artisan d’une réconciliation spectaculaire avec l’ex-frère ennemi érythréen et le père de réformes susceptibles de transformer en profondeur l’Ethiopie, longtemps livrée à l’autoritarisme.