in ,

Ethiopie : “Bonne année 2013” ce vendredi 11 septembre

“Bonne année 2013”, voilà ce que se sont souhaités les Ethiopiens ce vendredi 11 septembre 2020. Voici pourquoi.

L’Ethiopie suit le calendrier Julien, qui est décalé de près de 7 ans par rapport au grégorien ou occidental.

Coronavirus : un potentiel successeur du Pape François contaminé

“ Durant cette année qui vient de s’achever, nous avons traversé beaucoup de choses. Dieu était en colère et nous a infligé une grosse punition. Mais nous nous attendions à pire et grâce à la volonté de Dieu, affronter les épreuves a été plus facile et nous sommes là maintenant. Nous avons été en grande partie protégés des horreurs que nous avons vues ailleurs “, dit Aba Emkulu Yiheyis, un prêtre orthodoxe éthiopien.

2013 ou 2020, quelle que soit l’année célébrée, la réalité est la même pour l’Ethiopie aussi. La Covid-19 a obligé à fêter la nouvelle année à minima. Rien de quoi cependant ébranler la foi.

Ethiopie / Covid-19 : les résultats des tests envoyés par SMS 

Le nouvel an éthiopien est également fêté en Erythrée, pays frontalier de l’Ethiopie. Les chrétiens orthodoxes représentent environ 40 % des 110 millions d’habitants que compte l’Ethiopie.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bollywood : la recette à base d’urine de vache pour se protéger contre la Covid-19

Bollywood : la recette à base d’urine de vache pour se protéger contre la Covid-19

Juventus : voici pourquoi le club s’intéresse à Olivier Giroud