Eurovision 2022 : 6 pays accusés de tricherie ; la liste dévoilée

Ce samedi 14 mai à Turin, en Italie, s’est tenue la grande finale de l’Eurovision. Une 66e édition remportée par l’Ukraine, malgré leur situation nationale plus que complexe depuis le mois de février 2022, grâce au vote des téléspectateurs et à sa chanson Stefania, de Kalush Orchestra. En deuxième et troisième place, le public a choisi de récompenser le Royaume-Uni et l’Espagne.

Mais un retournement de situation vient d’avoir lieu. L’Union européenne de radiotélévision, qui dirige l’Eurovision, accuse L’Azerbaïdjan, la Géorgie, le Monténégro, la Pologne, la Roumanie et Saint-Marin d’avoir triché lors du concours. Ces pays se seraient tous mis d’accord pour établir leurs classements.

L’instance a déclaré avoir “détecté des irrégularités dans les votes du jury de six pays participant à la deuxième demi-finale”. Une tricherie d’une “ampleur inédite”, selon l’organisateur du concours.

Les six pays sont soupçonnés de s’être accordé le plus de points lors de la seconde demi-finale, qui s’est déroulée le 12 mai dernier.
“Quatre des six jurys incriminés ont placé les cinq autres pays dans leur Top 5. Un jury a voté pour ces cinq mêmes pays dans son Top 6 ; et le dernier des six jurys a placé quatre desdits pays dans le Top 4 et le cinquième dans son Top 7″. Quatre des six jurys ont reçu 12 points, ce qui est le maximum pouvant être attribué.

De son côté, l’organisme paneuropéen partenaire du concours qui a fait cette découverte (l’Independent Voting Monitor) a constaté que quelques-uns des six pays soupçonnés avaient été bien moins plébiscités par les 15 autres pays votants. De ce fait, l’ensemble des votes des pays concernés ont été annulés par l’organisateur de l’Eurovision. Ils ont été remplacés par des Top 10 calculés avec des algorithmes, comme l’indique le règlement.

En ce qui concerne le classement final, la France, représentée par Alvan et Ahez, a terminé à l’avant-dernière position, devant l’Allemagne.

Avec Ohmymag

Similaires