in ,

Evolution du dossier Gbagbo et Blé Goudé à la CPI : l’ex Premier ministre du Togo Joseph Koffigoh se réjouit

Joseph Koffigoh

Connu pour son soutien à l’ex-président de la Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo depuis l’éclatement de la crise politique, l’ex Premier ministre du Togo, Me Joseph Koffigoh, ne rate pas d’occasion pour donner son avis sur le dossier des 2 Ivoiriens toujours en cours à la CPI.

Evolution du dossier Gbagbo et Blé Goudé à la CPI-l’ex Premier ministre du Togo Joseph Koffigoh se réjouit
Joseph Koffigoh

Lire aussi : Togo : La jeune bachelière de 17 ans décédée de façon tragique à Kara inhumée

A la suite du dépôt par écrit des motifs de l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé par les juges de la Cour pénale internationale, le Togolais dans une publication sur les réseaux sociaux a indiqué que la justice a gagné.

Lire aussi : [Côte d’Ivoire / Confidentiel] : La rencontre Bédié-Gbagbo annoncée pour ce week-end

Voici l’intégralité de son poème pour l’occasion.

Les pagnes de Gagnoa

La sentence rendue est désormais signée

Des mains de Tarfusser qui a tout consigné:

Les vérités sans masque et surtout les mensonges

Dans lesquels, des années, les faussaires nous plongent.

Le monde est dégoûté, voyant l’énormité

Des affabulations savamment orchestrées,

Pour embrouiller le droit et égarer les juges.

Tant d’abominations pour soutenir des purges!

Que nos vers soient des cris: libérez l’innocent!

Les masques sont tombés! Que l’espoir renaissant

Ramène enfin la paix, la joie et la concorde;

On ne peut plus freiner la liesse qui déborde.

N’allez plus le garder un seul jour à Bruxelles,

Juste pour le plaisir de vos anciens rebelles;

Les femmes attendent chez nous à Gagnoa,

Pour déployer leur pagne au Woody de Mama.

Les jeunes esseulés reverront Blé Goudé

Reprendre les galons qu’on lui avait volés;

Général de la rue, il reprendra les rênes

Du pacificateur pour dénouer les chaînes.

La justice a gagné! Elle a droit au trophée

Qu’aucune manœuvre ne saurait retarder;

Tarfusser resté sourd aux vieux chants de sirène,

Le mensonge a perdu et doit quitter l’arène.

Joseph Kokou Koffigoh

Poème inédit

Lomé le 20 juillet 2019



Togo : un père de famille de 33 ans viole une fillette de 7 ans ; lourde condamnation

Togo : un père de famille de 33 ans viole une fillette de 7 ans ; lourde condamnation

8 ans après la crise, Soro avoue ses regrets : « Gbagbo m'avait prévenu... je demande pardon »

Côte d’Ivoire: le camp d’Alassane Ouattara défie Guillaume Soro dans sa ville natale