in

Extradition de Carlos Ghosn : ce qu’a dit le ministre japonais au gouvernement libanais

L’ancien patron de Nissan en fuite Carlos Ghosn devrait être jugé au Japon, a déclaré un ministre du gouvernement japonais au gouvernement libanais lors d’une visite à Beyrouth lundi, ajoutant que Beyrouth avait accepté de coopérer mais sans dire comment.

WhatsApp : le mode sombre (enfin) disponible pour iOS et Android

« Nous pensons qu’il est évident et naturel que Ghosn soit jugé au Japon et ce point de vue a été communiqué au gouvernement libanais », a déclaré le vice-ministre de la justice Hiroyuki Yoshiie lors d’une conférence de presse à Beyrouth.

« Lionel Messi est le seul joueur du FC Barcelone à prendre ses responsabilités », Rivaldo

« Et nous avons accepté de coopérer sur ce point », a-t-il déclaré, refusant de donner des détails sur la manière dont le Liban avait accepté de coopérer.


Ad Nunyalab


Ad Nunyalab
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo blanchit dans l'affaire de l'attentat contre l'avion de Soro en 2007

Côte d’Ivoire : 2 journalistes pro-Gbagbo condamnés à 10 millions de fcfa d’amende

Coronavirus : Le bilan passe à 11 morts aux Etats-Unis, Trump fait le point avec humour