Face aux nouveaux enjeux du numérique, la Société Générale Togo rassure ses clients

La succursale togolaise de la banque internationale Société Générale accompagne les transformations de l’économie togolaise depuis plus de quatre (4) ans. Ambitionnant de laisser une empreinte positive sur le long terme, elle s’est mise dans une posture d’échanges et de partage avec sa clientèle et ses partenaires à travers une rencontre dénommée ‘Event Client SGTG’ tenue ce mercredi 27 mars, à l’hôtel 2 Février, à Lomé.

Société Générale, Togo, Société Générale Togo, mercredi 27 mars, hôtel 2 Février, Lomé, Moyème Baniab,
Vue partielle des participants

Les échanges ont porté sur le thème « Société Générale, banque de confiance engagée au service de la protection de ses clients ». L’enjeu consiste pour cette banque d’être reconnue comme une institution financière qui exerce son métier avec professionnalisme dans le respect de ses clients, de l’ensemble des parties prenantes et surtout dans le respect des législations en vigueur.

Lire aussi : Le Président Faure Gnassingbé en Afrique du Sud ce mercredi 27 mars : les activités au programme

Trois panels portant sur ‘les produits et services de Société Générale en Afrique’, ‘les dispositifs réglementaires en matière de contrôle de change’ et enfin ‘la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme’ ont meublé cet ‘Event Client SGTG’.

Société Générale, Togo, Société Générale Togo, mercredi 27 mars, hôtel 2 Février, Lomé, Moyème Baniab,
M. Moyème Baniab, Directeur succursale Société générale Togo

Aujourd’hui, l’environnement bancaire mondial est marqué par des mutations de très grande ampleur qui transforment les métiers bancaires. Sous l’effet des nouvelles technologies, des crimes financiers tels que le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme se sont amplifiés et sont ressentis dans les diverses relations avec les clients constitués pour la plupart d’hommes d’affaires et de chefs d’entreprise, a fait savoir M. Moyème Baniab, Directeur succursale Société Générale Togo.

Ainsi, pour Société Générale, il est donc important d’aller vers les clients, comprendre comment ils vivent cette problématique, les rassurer et leur faire comprendre qu’ils demeurent sa priorité et qu’ils sont au centre de ses préoccupations. Et cette démarche a pour vocation de protéger les clients, a-t-il expliqué.

Société Générale, Togo, Société Générale Togo, mercredi 27 mars, hôtel 2 Février, Lomé, Moyème Baniab,
Table d’honneur

Aujourd’hui, un business intelligent, c’est un business conforme qui se développe sur la durée de manière conforme. Et pour ce faire, Société Générale met en œuvre des valeurs et une culture d’intégrité au sein de ses équipes et qu’elle assume également vis-à-vis de ses clients et de ses partenaires, a insisté M. Moyème Baniab.

Au cours de cette rencontre, des voix légitimes dans la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme se sont prononcées. Il s’agit notamment de la Cellule nationale des informations financières du Togo (Centif) ; de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées et de la BCEAO. Ces institutions ont édifié l’assistance sur le panel relatif à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Société Générale, Togo, Société Générale Togo, mercredi 27 mars, hôtel 2 Février, Lomé, Moyème Baniab,
M. Pascal Bied-Charreton, Directeur général Société Générale Togo

La Société Générale Togo dont les activités ont démarré en 2015, intervient dans le financement des infrastructures, dans les énergies renouvelables, dans l’agro-business et bientôt dans la finance inclusive. Engagée pour des services de qualité sur le continent africain, Société Générale a été désignée meilleure banque en Afrique pour la qualité de son accompagnement et ses solutions innovantes de financement pour les startups et PME africaines.

Plus d'articles
Royauté : Le prince Harry démoralisé ; coup dur pour le couple de Meghan