Facebook accusé de pousser les enfants à faire des achats intégrés dans des jeux mobiles

Des consommateurs américains ont assigné Facebook pour avoir trompé ‘sciemment’ les enfants pour les achats intégrés sur des jeux mobiles comme Angry Birds, PetVille et NinjaSaga.

Facebook accusé de pousser les enfants à faire des achats intégrés dans des jeux mobiles
Interface d’un jeu mobile pour enfant

« Les jeux pour enfants les plus populaires proposent souvent d’ajouter des accessoires virtuels, de profiter d’un niveau exclusif, mais oublient encore plus fréquemment de préciser aux jeunes joueurs que la transaction est facturée très chère », rapportent nos confrères de New York Times.

Lire aussi : Fabien Clain, la voix française de Daesh abattu

« Cette technique trompeuse, répandue sur les jeux en ligne que propose Facebook sur ses applications, vaut au réseau social d’être attaqué par dix-sept associations de parents américains ou de défense des droits numériques, devant l’autorité de protection des consommateurs, la Federal Trade Commission (FTC) », précisent-ils.

L’objectif de cette plainte par les parents, est d’obtenir des remboursements et de déterminer si Facebook violait les lois sur la protection des consommateurs et la protection de la vie privée des enfants.

« Nous avons mis en place des mécanismes pour prévenir la fraude au moment de l’achat, et nous offrons aux gens la possibilité de les contester et d’obtenir un remboursement », indique le réseau social dans un communiqué.

Plus d'articles
Les hommes ont plus de mal que