in ,

Facebook annonce un nouvel outil de protection des photos

Le numéro un des réseaux sociaux a mis au point un outil qui permettra de protéger les photos ou les images dont on est propriétaire sur ses plateformes. 

Facebook proposait déjà un outil appelé Rights Manager pour permettre aux créateurs de vidéos de protéger leurs propriétés intellectuelles. Celui-ci fonctionne exactement comme l’outil « Content ID » de YouTube, qui permet de protéger le droit d’auteur.

Facebook a récemment annoncé la création d’un équivalent de Rights Manager, mais pour les images. « Nous voulons nous assurer que Facebook est un endroit sûr et précieux où les créateurs peuvent partager leur contenu. C’est pourquoi nous avons créé des outils tels que Rights Manager dans Creator Studio pour aider les créateurs et les éditeurs qui disposent d’un catalogue de contenu volumineux ou croissant à mieux contrôler quand, comment et où leur contenu est partagé sur Facebook et Instagram », explique Dave AxelgardProduct Manager.

Afrique du sud : nouvelle vague de violence contre les étrangers ?

« Aujourd’hui, nous présentons Rights Manager for Images, une nouvelle version de Rights Manager qui utilise la technologie de correspondance d’images pour aider les créateurs et les éditeurs à protéger et à gérer leur contenu d’image à grande échelle », annonce aussi le responsable.

Si vous gérez une page Facebook et si vous êtes intéressé par ce nouvel outil, vous devez vous enregistrer sur la page ici, où vous devez envoyer quelques renseignements via un formulaire. Si votre demande est acceptée, vous pourrez ensuite profiter de l’outil Rights Manager for Images de Facebook. Le réseau social indique également qu’il y a un filtre qui peut être utile si vos droits sur une œuvre ne concernent que certains endroits.

Les visioconférences plus épuisantes que les réunions en présentiel ?

Facebook rappelle également qu’en plus des outils comme Rights Manager, il a une politique qui vise à protéger le droit d’auteur. 

« Si vous publiez du contenu qui enfreint les droits de propriété intellectuelle d’un tiers (droits d’auteur ou marques déposées, par exemple) à plusieurs reprises, nous pouvons désactiver votre compte ou supprimer votre Page ou groupe en vertu de la politique de Facebook en matière de récidive », peut-on lire dans une page d’aide du réseau social. 



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Mercato : cet ancien du PSG dans les petits papiers du Real Madrid

Mercato : cet ancien du PSG dans les petits papiers du Real Madrid

Côte d’Ivoire / Présidentielle : les 1er jets de la désobéissance civile observés ce lundi 21 septembre