in

Facebook vise les groupes haineux

Facebook a présenté jeudi 17 septembre 2020, une série de mesures visant à assainir les groupes privés se formant autour d’un thème particulier sur la plateforme. Le réseau social veut notamment retirer des recommandations, les groupes pouvant inciter à la violence ou prodiguant des conseils de santé.

L’accès aux groupes de nature violente va également être restreint dans l’outil de recherche et leur contenu apparaîtra de moins en moins fréquemment dans le fil d’actualité des usagers. En cas de menace de passage à l’acte, même s’il s’agit de symboles ou de termes voilés, ces groupes seront directement supprimés.

Facebook : tensions entre le groupe et le gouvernement thaïlandais après le blocage d’un compte au million d’abonnés 

 

Concernant les groupes traitant de questions de santé, «ils peuvent représenter un espace positif pour donner et recevoir du soutien lors de périodes difficiles de la vie», reconnaît Tom Alison, vice-président de l’ingénierie chez Facebook, dans un article de blog. «En même temps, il est crucial que les gens obtiennent des informations médicales de la part de sources qui font autorité», rappelle Tom Alison.

Parmi les autres mesures, Facebook va archiver les groupes n’ayant pas d’administrateur et interdire aux administrateurs et modérateurs de groupes supprimés d’en créer de nouveaux «pendant un certain temps.»

Programme de bourses d’étude chez Facebook

Par ailleurs, tout utilisateur ayant fait l’objet d’un rappel à l’ordre pour avoir enfreint les règles d’un groupe devra faire approuver toute nouvelle publication pendant une période de 30 jours.



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Soudan du Sud : le ministre des Finances, Salvatore Garang Mabiodit limogé

Mali / Mort de Moussa Traoré : 3 jours de deuil national décrétés