Faible nombre de décès liés au Coronavirus en Afrique : Bill Gates est surpris

Au début de la pandémie liée au coronavirus, le milliardaire Bill Gates faisait partie des figures planétaires à redouter une catastrophe pour l’Afrique. Ses sorties avaient même entraîné un tollé sur les réseaux sociaux et fait multiplier les attaques de conspirationnistes.

Dans un long entretien accordé à Le Point, le fondateur de Microsoft, à la tête de la fondation éponyme avec sa femme Melinda French, est revenu sur le sujet.

Pour le philanthrope, c’est une bonne nouvelle que la pandémie n’ait pas été plus grave en Afrique. Une situation face à laquelle il se dit « un peu surpris » et qui ne s’explique pas « même en tenant compte de la pyramide des âges (la population est jeune) et des activités qui se tiennent à l’extérieur ».

Même si le continent semble être épargné, le milliardaire veut être aux côtés de l’Afrique. Il a, à cet effet, débloqué 250 millions de dollars pour la lutte contre le Covid-19 dans les pays pauvres pour la vaccination massive des populations, car argue-t-il, ces outils de lutte contre la maladie ne doivent pas être seulement destinés aux pays riches.

Plus d'articles
Le Real Madrid s’offre sa quatrième Coupe du monde des clubs