Faille chez Microsoft : au moins 60.000 organisations dans le monde piratées

La récente cyberattaque que Microsoft attribue à des hackers chinois a touché au moins 60.000 organisations dans le monde, écrit ce dimanche 7 mars Bloomberg, se référant à un ancien haut responsable américain ayant connaissance de l’enquête. 

Parmi ces organisations, précise l’agence financière, figurent des petites et moyennes entreprises, ainsi que des banques, des fournisseurs d’électricité et des maisons de retraite.

D’après Bloomberg, des chercheurs estiment que, lors des phases finales de l’attaque, les pirates ont en toute probabilité automatisé le processus, après quoi des dizaines de milliers de nouvelles victimes à travers le monde ont été touchées en quelques jours. Un responsable de la Maison-Blanche a indiqué à Bloomberg qu’il s’agissait d’«une menace toujours active» et que l’administration américaine exhortait «les opérateurs de réseau à la prendre très au sérieux».

Des failles de la messagerie Exchange

Le mercredi 3 mars, Microsoft a averti ses clients que le groupe de hackers chinois baptisé Hafnium, un «acteur hautement qualifié et sophistiqué», avait profité des failles de sécurité dans ses services de messagerie Exchange pour voler les données de ses utilisateurs professionnels. Le géant Américain de l’informatique a alors exhorté les utilisateurs à installer des mises à jour pour corriger les vulnérabilités.

Source  : Sputnik

Plus d'articles
Juventus : Grosse désillusion de Cristiano Ronaldo ce dimanche