Faire de l’autonomisation des femmes une réalité au Togo« Autonomisation des femmes pour un développement inclusif », c’est sous ce thème que les femmes togolaises célèbrent la 53ème édition de la journée de la femme africaine ce 31 juillet 2015.

Une journée qui vise l’élévation du niveau de vie des peuples en général et particulièrement celui des femmes pour un continent jouissant pleinement de prospérité, de liberté, et de paix.



Une occasion pour la ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Mme Tchabignandi Kolani-Nintcharéde passer en revue les actions déjà menées et celles à venir.

Pour elle, « Le choix de ce thème indique à suffisance la volonté des plus hautes autorités de ce pays d’offrir aux femmes les possibilités de réaliser leur potentiel au même titre que les hommes. Son importance se justifie dans la mesure où les femmes bien que numériquement plus nombreuses, 51,4 % contre 48,6 % pour les hommes et économiquement plus dynamiques, 53,7 % des femmes contre 46,6% des hommes, occupent dans leur grande majorité des positions marginales. »

Une multitude d’actions a été mise en œuvre au Togo par plusieurs départements ministériels et partenaires au développement pour sortir les femmes de cette situation, mais des défis restent encore à relever. Défis au rang desquels « l’accélération de la mise en œuvre du plan d’action de la politique nationale de l’équité et de l’égalité du genre, (…), la lutte contre les pesanteurs socioculturelles pour aider les femmes à développer la confiance en soi, l’esprit de créativité et la promotion de l’alphabétisation fonctionnelle des femmes et filles. », a-t-elle poursuivi.

Elle n’a pas manqué d’inviter à cette occasion, « toutes les femmes, les organisations de la société civile, et partenaires au développement à s’engager dans une synergie d’actions en vue de faire de l’autonomisation de la femme, une réalité au Togo. »

Plusieurs activités sont prévues sur le territoire national pour cette célébration.