Faire des maths, des ‘bêtes blanches’La problématique de l’enseignement des Mathématiques au Togo a été au cœur d’une rencontre animée ce vendredi 25 septembre à Lomé par la Société des sciences mathématiques du Togo (SSMT).

‘Seulement 25% des enseignants de mathématiques au Togo a une formation académique à cet effet. Parmi les élèves qui réussissent aux examens du Baccalauréat, moins de 30% est issu des options scientifiques.’, a révélé le Président du SSMT, Professeur Kokou Tchariè au cours de la rencontre.



‘Une situation alarmante qui a interpellé la SSMT pour rencontrer les collègues du niveau secondaire pour voir comment changer nos comportements afin de démystifier cette matière.’, a-t-il poursuivi.

Il a surenchéri en disant qu’ ‘Il est important, qu’à l’avenir, les Mathématiques ne soient plus une ‘bête noire’ pour le petit Togolais, mais qu’elles soient peut-être une ‘bête blanche’.

Il s’agit, avec cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre d’une tournée nationale débutée quelques semaines plus tôt, de vulgariser et de promouvoir les Mathématiques auprès des élèves togolais.