La police ghanéenne à Gomoa Fetteh Kakraba, une localité de la région centrale, a arrêté le samedi 18 août dernier un homme de 23 ans en possession de parties humaines. Le suspect, Samuel Dzamesi, a admis avoir exhumé un corps au cimetière pour prendre certaines parties.

Selon un correspondant de presse dans la région, le suspect a été arrêté avec un crâne et des parties humaines par deux gardiens du cimetière. Interpellé, Dzamesi a déclaré avoir creusé des tombeaux pour prendre des parties humaines. Le motif pour lequel l’homme a déterré des parties humaines n’est pas encore connu.



Le suspect a, dans un premier temps, échappé au lynchage et a été ensuite remis à la police de Gomoa Fetteh qui l’a également transféré à la police de division de Kasoa pour investigations.

Pour sa part, Johnson Jessey, le Commissaire de police du district a déclaré que la police s’est saisie de l’affaire et a entamé une enquête.

Avec Koaci