Fatigué «d’être frappé», un boxeur britannique met fin à sa carrière

Être boxeur n’est pas du ressort de tout le monde. C’est bien facile d’être dans les gradins ou devant son poste téléviseur à s’époumoner lors des combats après un KO formidable ou lorsqu’un combattant se fait défoncer. Seuls ceux qui encaissent savent vraiment ce qu’ils y vivent. 

Pour le boxeur professionnel David Allen, c’est la fin des coups. Le 15 novembre, il a annoncé avoir mis fin à sa carrière sportive. Âgé de 28 ans, le Britannique est revenu sur Instagram sur son parcours professionnel, remerciant au passage le monde de la boxe.

Pourquoi une telle décision ? David Allen en a marre de recevoir des coups. «Je ne veux plus être frappé», explique-t-il dans une publication sur le réseau social avant de préciser que le temps où il ne voulait que se battre est révolu. «Tout ce que je veux maintenant, c’est une belle vie tranquille avec une femme et quelques enfants qui, en bonne santé et heureux, deviennent beaux et gros», a-t-il conclu.

Stopper sa carrière, White Rhino comme le boxeur est surnommé y avait déjà songé. Après la défaite cuisante qu’il a subie en 2019 dans un combat des poids lourds face à un autre boxeur britannique David Price, il avait voulu tout arrêter. D’après Sputnik, à l’époque, l’athlète s’était plaint de son état de santé. Il avait souligné le fait qu’il n’était pas «suffisamment gros ni suffisamment bon».

Plus d'articles
Les vibrants hommages des Nations Unies à Kofi Annan