in ,

Faure peut compter sur les ‘Nana-Maritime’

Le président togolais aux côtes des femmes de la Wima ce lundi 17 octobre
Le président togolais aux côtes des femmes de la Wima ce lundi 17 octobre
Le président togolais aux côtes des femmes de la Wima ce lundi 17 octobre /Copyright : Republicoftogo

L’économie bleue ne cesse de faire des émules. A l’issue du Sommet extraordinaire de l’Union africaine consacré à la sécurité, la sûreté maritimes et le Développement en Afrique tenu la semaine dernière à Lomé, des femmes africaines réunies au sein de la Wima (Women in Maritime-Africa) sont allées, ce lundi 17 octobre, féliciter de vive voix le président togolais pour cette initiative réussie.

Au-delà de l’hommage et de la gratitude témoignés au chef de l’État togolais, Faure E. Gnassingbé, ces femmes lui ont soumis certaines doléances qui leur tenaient à cœur. Il s’agit entre autres de la création d’une banque maritime avec des facilités de prêts aux femmes œuvrant dans le secteur maritime, le renforcement des capacités de ces femmes et l’accompagnement de ces femmes par l’État sur le plan social, a déclaré  Mme Chantal Akata, Coordinatrice de la branche togolaise de la Wima.

Une façon pour ces femmes de mettre la gente féminine au devant de cette nouvelle opportunité pour l’Afrique, comme l’ont faite leurs prédécesseuses togolaises de la trame des ‘Nana-benz’, les célèbres vendeuses de pagnes dans les années 60-70 au Togo.



La Côte d’Ivoire accueille Merck pour l’Afrique de l’Ouest

SOS System : le nouveau visage du secourisme