Crédit photo : goal

FC Barcelone : entre rester ou partir, Samuel Umtiti fait son choix

Arrivé au FC Barcelone en 2016 en provenance de l’Olympique Lyonnais, Samuel Umtiti était rapidement parvenu à se faire une place de choix en Catalogne. Mais l’ascension du Français, champion du Monde avec les Bleus en 2018, a malheureusement été stoppée par une blessure au genou. Depuis celle-ci, le défenseur central enchaîne les pépins et non les matches… Cette saison, il n’a toujours pas été utilisé par son entraîneur. Une situation délicate.

Annoncé sur la reprise à de multiples reprises, le joueur formé à l’OL s’est confié en longueur dans les colonnes de Mundo Deportivo, reconnaissant avoir traversé des moments difficiles. “C’est un peu dur, mais bon… J’ai vécu des moments difficiles à cause de ma blessure (au genou). Mais maintenant que je vais bien, j’aimerais jouer comme tous les autres joueurs de l’équipe.

Mais pour le moment, je dois continuer à m’entraîner. Il y a un entraîneur qui prend des décisions et je dois les accepter. Si je ne joue pas, je dois m’entraîner plus que les autres et prouver que j’ai le niveau pour jouer”, a confié le Français. Poussé vers la sortie par ses dirigeants, il entend toutefois continuer à se battre pour retrouver son statut.

“Les mensonges m’ont fait du mal

“Je ne me vois pas jouer dans un autre club, non. Impossible. C’est très clair pour moi. Je veux démontrer que j’ai le niveau pour jouer ici. […] Personne ne sait ce que j’ai fait, ce que je fais. Les doubles sessions d’entraînement… Je suis un travailleur. Le football, c’est ma vie, le Barça, c’est ma vie”, a insisté Samuel Umtiti, déterminé à prouver sa valeur.

“C’est très clair dans ma tête. Le plus important, c’est de jouer ici parce que c’est mon club et j’aime ce club. Je veux triompher ici, gagner avec mes coéquipiers. Je me vois ici. J’attends de jouer. Il y a eu plusieurs clubs (intéressés), mais tout le monde sait que j’aime ce club. Je ne me voyais pas ailleurs”, précise le principal intéressé, toujours déterminé.

L’international Français est aussi revenu sur sa blessure contractée en 2018, sur laquelle tout et son contraire ont été racontés ces dernières années. “Je suis allé voir trois ou quatre médecins qui m’ont dit que je ne devais pas me faire opérer parce qu’il y avait un risque très important. Il y avait une décision à prendre et c’est ce que j’ai fait. Ma carrière était en jeu.

J’ai fait un traitement et rien de plus. Ça été dur parce que des choses se sont produites ensuite. […] Il y a des choses qui ont été bien faites et d’autres moins. C’est pour ça que j’ai perdu deux ou trois ans. C’est du passé, c’est un sujet très difficile pour moi parce que j’ai beaucoup souffert”, a avoué le défenseur du FC Barcelone, qui a touché le fond.

“Oui, au début. Pendant un an ou deux. Ça été très dur de vivre ça. Il y a eu tant de mensonges aussi. Personne ne savait ce qu’il se passait. Et comme je ne parle pas, les gens parlaient donc ça été très dur pour moi et ma famille. Les mensonges m’ont fait du mal. On disait que je ne voulais pas écouter le club. Non, la décision a été prise ensemble”. Une sortie médiatique qui a le mérite d’être claire. Désormais, à lui de remonter la pente à force de travail.

Avec goal.com

Plus d'articles
Voici 9 scènes les plus difficiles à tourner pour ces acteurs