FC Barcelone : grand jour pour Lionel Messi

Le 2 septembre 2020, la situation de Lionel Messi devrait être plus claire au terme de la réunion entre Josep Maria Bartomeu et le père de l’Argentin. Et pour cause, le père et agent du joueur Jorge Messi devrait atterrir à Barcelone sous peu. 

Départ de Messi : le président argentin s’invite dans le débat

Une semaine, après que la bombe soit sortie, on devrait en savoir un peu plus sur la situation de Lionel Messi. Le père de Messi se réunira  avec le président barcelonais en après-midi pour trouver une solution qui, comme on l’espère du côté du clan Messi, débouchera sur un départ du numéro 10 blaugrana. Pour l’instant, les deux côtés campent sur leur position, mais le joueur veut trouver une solution à l’amiable sans devoir passer par les tribunaux. Même s’il se considère déjà libre de tout contrat, il est prêt à accepter de partir sous forme de transfert pour deux raisons. 

Forbes : ce navire russe sera le plus puissant du monde ; voici la raison

La première, que le Barça puisse toucher une indemnité de transfert, puisque la formation catalane en a bien besoin. Puis, pour ne pas mettre son futur club en difficulté en le propulsant au sein d’une guerre juridique avec le FC Barcelone, qui porterait probablement l’affaire en justice en cas d’accord entre une autre formation et le joueur, les Catalans estimant qu’il n’est pas libre.
Bartomeu va encore être très clair avec les Messi.

Mercato : la réaction du PSG dans le feuilleton Lionel Messi

 

C’est d’ailleurs pour cette raison que Manchester City se montre assez prudent. El Pais expliquait le 1er septembre 2020 que les Citizens attendent que Messi soit libre de tout contrat avant de lancer les discussions pour un contrat, ne souhaitant pas subir des représailles. De son côté, Josep Maria Bartomeu se montre intraitable, et estime que tout club intéressé devra débourser les 700 millions d’euros correspondant à la clause libératoire du joueur…

Source : Footmercato




Plus d'articles
Tension en Tigré : le gouvernement de Gedaref au Soudan ferme ses frontières avec l’Ethiopie