Comment calculer son ovulation? C’est la question que bon nombre de femmes surtout les élèves se posent quand ils sont en classe. Enfin voici la solution à votre préoccupation.

Les fines observatrices pourront sans doute repérer le moment de l’ovulation en inspectant la glaire cervicale qui devient très abondante et prend un aspect de blanc d’œuf à cette période. Certaines femmes peuvent aussi ressentir une douleur latéralisée (du côté de l’ovaire qui ovule) au niveau du bas ventre. Mais la majorité des femmes ne ressent absolument rien. Il existe alors plusieurs méthodes pour définir le jour où l’ovule est libéré : certaines s’en servent comme contraception naturelle en évitant tout rapport sexuel pendant la période “à risque”, d’autres au contraire mettent à profit ces fameux 5 jours pour essayer de concevoir un bébé.

Calculer son ovulation : l’observation du cycle menstruel

Si vos cycles menstruels sont réguliers, rien de plus simple pour calculer votre prochaine ovulation : la seule phase fixe du cycle est en effet la phase post-ovulatoire (ou lutéale) qui dure invariablement 14 jours. Il vous suffit donc de soustraire 14 jours à la date estimée de vos prochaines règles. Exemple : si elles doivent survenir le 30 du mois, il suffit de faire 30-14=16, vous ovulerez donc le 16 du mois en cours.

Cette méthode de calcul s’applique aussi bien aux cycles longs de 34 jours (34-14=ovulation au 20e jour du cycle), qu’aux cycles courts de 22 jours (22-14=ovulation au 8e jour). Mais toutes les femmes n’ont pas la chance d’avoir des cycles prévisibles. Heureusement, il existe d’autres astuces et outils pour repérer la période idéale pour la conception.

La Rédaction