in ,

Fermeture des frontières du Nigeria : la CEDEAO déclare l’état d’urgence

Les ministres des Affaires étrangères et du Commerce des pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se sont réunis, ce samedi 15 février, à Ouagadougou pour trouver “des solutions réalistes” à “court terme”, après la fermeture des frontières terrestres du Nigeria aux marchandises.

Fermeture des frontières du Nigeria: réunion de haut niveau à Abuja

“La fermeture des frontières terrestres du Nigeria aux marchandises est très préoccupante car elle touche aux fondements même de notre communauté, à savoir la libre circulation des personnes et des biens”, a déclaré le général de corps d’armée nigérien Salou Djibo.

Quant au président de la commission de la Cédéao, l’Ivoirien Jean-Claude Kassi Brou, il a déclaré : “Notre communauté vit des moments difficiles. Il y a péril en la demeure (car) nos acquis sont fragilisés par la fermeture des frontières terrestres aux marchandises entre le Niger, le Nigeria et le Bénin depuis six mois maintenant, (qui) a un impact négatif sur le volume des échanges intercommautaires pour les années 2019 et 2020”.

Nigeria : Abuja accuse le Bénin et le Niger de mauvaise foi

Avant d’ajouter, “cette fermeture a des répercussions profondes sur les échanges, les opérateurs économiques, sans oublier les consommateurs qui doutent aujourd’hui de notre communauté”, évoquant des “conséquences financières catastrophiques”.

Rappelons que depuis août 2019, le Nigeria a fermé de manière inattendue ses frontières terrestres au commerce de marchandises.

The Voice Afrique Francophone saison 3 : pour leur entrée, les Togolais cassent la baraque (Vidéos)

Elle a pu voir et parler avec sa fille décédée grâce à la réalité virtuelle (vidéo)