Noël aux Etats-unis ne sera pas esclave de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. C’est le vœu de Donald Trump qui, mardi 13 août, a retardé l’imposition de tarifs punitifs sur une série de produits de grande consommation.

Lire aussi : Togo : les meilleurs au BEPC 2019 entament le Tour de l’excellence



« Nous les avons reportés pour qu’ils n’aient pas d’influence sur les fêtes de fin d’année » et « le consommateur américain », a reconnu Donald Trump en précisant que « pour l’instant » les taxes qu’il a imposées aux importations chinoises n’avaient eu « aucun effet ».

Les tarifs douaniers supplémentaires de 10 % sur les produits électroniques chinois, prévus le 1er septembre, sont repoussés au 15 décembre à la suite d’un entretien téléphonique qualifié par Donald Trump de « très productif ». Cette décision, qui retarde de deux mois et demi l’imposition par Washington d’une grande partie de 300 milliards de dollars d’importations chinoises, a immédiatement fait rebondir les marchés.

Lire aussi : Voici les noms des 4 universités africaines qui ont produit le plus de milliardaires sur le continent

Dans un communiqué, les services du représentant américain au commerce (USTR, United States Trade Representative – Bureau du représentant américain au commerce) précisent que le report touche les téléphones portables, les ordinateurs portables et autres consoles de jeux fabriqués en Chine.

Cet ajournement va soulager importateurs et distributeurs américains, qui voyaient d’un mauvais œil un renchérissement du prix de leurs importations dès septembre, à l’entame de la saison des achats de fin d’année.

Ce geste du gouvernement Trump survient alors que les tensions commerciales entre Pékin et Washington s’étaient aggravées lorsque Washington a officiellement accusé la Chine de manipuler sa monnaie la semaine dernière pour en tirer un avantage compétitif sur le front des exportations.

Avec LeMonde

Miss Togo 2019