Février 2021 est “un mois parfait” … explications

Dans moins de deux (2) jours, la planète entrera dans un ‘mois parfait’. L’expression utilisée par de nombreux internautes qui en ont fait l’observation ces derniers jours.

En effet, février 2021, avec ses 28 jours, commencera en effet lundi 1er, s’achèvera dimanche 28 et durera exactement quatre semaines. Autrement dit, celui-ci est parfaitement “rangé”.

Cette harmonie calendaire est rare. D’abord parce que cela ne peut se produire que pour les mois de février, étant donné que les autres, de 30 ou de 31 jours, ne sont jamais multiples de 7. Ensuite parce que cet ordre s’établit tous les six ou onze ans, en fonction des années bissextiles.

Ces 100 dernières années, le “mois parfait” est ainsi revenu à dix reprises : 1926, 1937, 1943, 1954, 1965, 1971, 1982, 1993, 1999 et 2010. On le reverra ensuite en 2027 puis en 2038, en 2049, etc.

Quelques esprits méticuleux – ou un peu trop soucieux de l’ordre – ont par le passé proposé de généraliser cette récurrence, à travers ce que l’on appelle des “calendriers fixes” comprenant 13 mois de 28 jours, avec un jour “blanc” (ou deux, si l’année est bissextile) qui marquerait par exemple le passage du Nouvel an.

Le philosophe français Auguste Comte en avait fait la proposition en 1849, à travers son “calendrier positiviste”. Au début du XXe siècle, le commercial britannique Moses B. Cotsworth suggérait pour sa part d’intégrer ce 13e mois, baptisé “Sol”, entre juin et juillet.

Plus d'articles
Ghana : la boxe appelle les femmes (vidéo)