FIDA : L’ex-premier ministre togolais, Gilbert Houngbo, reconduit à la tête de l’institution

Le Togolais Gilbert Fossoun Houngbo, président du Fonds international de développement agricole (FIDA), a été reconduit ce mercredi 17 février pour un deuxième mandat à la tête de l’institution.

« Ma première priorité sera la consolidation des réformes engagées au cours des quatre dernières années afin que la trajectoire du FIDA vers le doublement de son impact d’ici 2030 devienne irréversible », a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

Et de poursuivre : « Alors que la pandémie dévaste toujours les zones rurales et qu’une augmentation de la pauvreté et de la faim est prévue, il est plus urgent que jamais que le FIDA passe à la vitesse supérieure (…). Aujourd’hui, c’est la Covid-19. Hier, c’était un tsunami et on ne sait pas ce qui arrivera demain. Mais la menace des changements climatiques et de catastrophes météorologiques n’a pas diminué. Nous devons nous préparer. Aucune femme ou aucun homme des zones rurales ne devrait jamais se retrouver contraint de vendre ses maigres avoirs – ou d’émigrer – pour simplement survivre »

Notons que l’ex-premier ministre préside le FIDA depuis 2017.

Plus d'articles
Togo : les producteurs d’ananas ont désormais leur porte-voix