Une nouvelle institution financière a été officiellement lancée ce mercredi 31 octobre 2018 à Lomé en présence du Premier ministre togolais, Dr Selom Klassou.

Finam, jeunes, entreprises, togolaisesBaptisée FINAM (Financière africaine de micro projets), elle se veut un modèle de microfinance disposant de huit (8) agences dont 7 à Lomé et une (1) à Notsè, toutes interconnectées et permettant au client d’effectuer aisément des opérations de dépôts et de retraits.

En dehors des tontines classiques que fait FINAM avec les technologies de pointe, la microfinance offre des services supplémentaires dont le financement des avances pour l’exécution des marchés, avances sur salaire et transfert de fonds ainsi que la  réception à l’international.

Elle s’assigne la mission d’accompagner les jeunes togolais ayant des projets innovants.

« Nous avons constaté que nos jeunes n’ont pas de fonds de démarrage, mais ont des idées de projets innovants. Nous nous donnons la mission de les accompagner », a confié M. Gérard Agbossou, Directeur d’exploitations à Finam Togo.

Le ministre de la planification du développement, M. Kossi Assimaïdou, représentant le ministre de l’Economie et des Finances, a réitéré l’engagement du gouvernement togolais à accompagner Finam dans l’atteinte de ses objectifs.

« Soyez assurés que la structure ministérielle de suivi du système financier décentralisé ne ménagera aucun effort pour l’encadrement et l’accompagnent nécessaire pour le développement du secteur de la microfinance qui constitue un moteur de croissance économique », a-t-il expliqué.

Notons que FINAM Togo fait partie du groupe BKF constitué au Gabon en 1983 sous trois (3) principales branches que sont le BTP, l’immobilier et la finance formalisée.