in ,

Finances : Malgré le Coronavirus, Aliko Dangote se donne un nouveau défi

Par ces temps de la pandémie au nouveau coronavirus, le groupe fondé par l’homme le plus riche d’Afrique, Aliko Dangote, n’est pas épargné. Malgré cette secousse due au Covid-19 qui a entrainé de pertes de plusieurs milliards, l’homme d’affaires ne s’arrête pas.

La Musique africaine en deuil ; Aurlus Mabélé emporté par le coronavirus

La branche ciment de son holding, Dangote Cement, a annoncé vouloir lever 800 millions de dollars via l’émission d’obligations. Une première qui atteste de la solidité de la valeur Dangote malgré le contexte actuel difficile, indique Jeune Afrique.

C’est dans un communiqué, passé inaperçu le 23 mars dernier, que la filiale du géant a déclaré avoir reçu l’autorisation de son conseil d’administration pour émettre des obligations visant à lever 300 milliards de nairas (près de 800 millions de dollars).

Le milliardaire Aliko Dangote explique combien coûterait le rachat d’Arsenal

Cette opération, qui doit encore être autorisée par l’autorité des marchés nigériane, « servira à refinancer une dette de court terme précédemment souscrite pour des projets d’expansion dans le ciment, des fonds de roulement et des frais généraux de l’entreprise », a souligné Dangote Cement.

Cristiano Ronaldo craque pour une Bugatti Centodieci

Il s’agit pour le groupe, précise le magazine, de s’acheter du temps en remplaçant sa dette de court-terme par de l’endettement de moyen-terme. Les engagements de court-terme (260 milliards de nairas) représentaient près des trois quarts de l’ensemble des créances en 2019 (351 milliards de nairas), selon le rapport annuel du groupe.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Afrique du Sud : un homme enterré dans sa Mercedes-Benz préférée (vidéo)

Meghan Markle et Harry : ils ont déjà tout prévu pour le premier anniversaire d’Archie