in

Flashée et positive à l’éthylotest, elle prétend être juge anti-terroriste

Sur leur page Facebook, les gendarmes de l’Aveyron ont rapporté la tournure originale qu’a pris samedi 9 août un banal contrôle de vitesse sur une départementale du secteur de Vezins-du-Lévézou, limitée à 80 km/h. 

Maroc : les scorpions s’attaquent aux enfants, 2 fillettes tuées

Interceptée alors qu’elle avalait le bitume à 130 km/h et sous l’emprise de l’alcool, une conductrice a prétexté être une magistrate du parquet antiterroriste pour se tirer d’affaire. Pour être crédible elle a même précisé magistrate, « au parquet de Rodez dans la section terrorisme », rapporte 20 Minutes.

Une femme enceinte agressée et traînée au sol par 6 mineurs

Mais elle a surtout aggravé son cas, car non seulement l’alcootest s’est révélé positif, mais en plus une rapide vérification a permis aux gendarmes de la confondre et de la placer en garde à vue pour « usurpation de titre ou qualité ».

Elle devra donc en répondre en novembre à la barre du tribunal correctionnel de Rodez en plus des infractions routières ; son permis a été confisqué.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Un nombre record d’Américains ont déjà renoncé à leur nationalité en 2020

Une nutritionniste explique comment éviter l’effet cancérigène des brochettes