in

Floride : 750 millions de moustiques génétiquement modifiés pour combattre le Zika

Les responsables du district de contrôle des moustiques des Keys de Floride ont donné leur feu vert ce mardi 18 août pour libérer ces 750 millions de moustiques modifiés. Ceci pour combattre des maladies comme le Zika, la fièvre jaune ou la dengue par exemple.

Mali / Coup d’Etat : l’ONU a eu « accès » au président IBK ; 2 détenus libérés

En effet, ces moustiques OGM, qui sont exclusivement des mâles, sont développés par l’entreprise de biotech américaine basée au Royaume-Uni, Oxitec. Ils possèdent un gène qui empêche la progéniture femelle de survivre au-delà de l’enfance et ne se nourrissent pas de sang. Ainsi, ils vont se reproduire avec des moustiques femelles sauvages qui ont besoin de sang humain pour produire des œufs, explique la BBC.
Beaucoup, cependant, ont exprimé leur désaccord avec le projet approuvé. Jaydee Hanson, directeur du Centre international pour l’évaluation des technologies et du Centre pour la sécurité alimentaire, a déclaré dans un communiqué que cette initiative est comme une expérience de Jurassic Park aux répercussions inconnues. Il a également reproché à l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) de l’avoir autorisé sans avoir sérieusement analysé les risques environnementaux qu’il comporte. 

« Le Mosquito Control Board a une obligation envers notre communauté, et non envers un fournisseur dont les produits sont risqués et peu fiables. Le Florida Keys Mosquito Control District (FKMCD) veut procéder à une expérience qui pourrait être préjudiciable à la santé publique et environnementale et à notre économie locale. Nous avons besoin de véritables solutions pour le bien de notre communauté et de nos écosystèmes », a déclaré Barry Wray, directeur exécutif de la Florida Keys Environmental Coalition.

Un expert met en garde contre une arme américaine qui serait capable de modifier le climat

Si le projet est conduit à terme, la population de moustiques devra décroître et la propagation des maladies transmises aux humains se réduire.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Un chat sauve ses maîtres d’un incendie

Iran : 3 “terroristes” liés aux USA tués