Foire Adjafi 2016 : le clap final

Kagni Kodjo de l’ESA recevant le chèque de 2.000.000 de FCFA
M. Comlan (à gauche), premier conseiller du Représentant résident de la Commission de l’Uemoa à Lomé ; Kagni Kodjo de l’ESA (à droite) recevant le chèque de 2.000.000 de FCFA

La cinquième édition de la Foire Adjafi, la foire des jeunes entrepreneurs, est entrée dans les annales de l’histoire depuis ce jeudi 22  septembre ; et ce, à l’issue d’une cérémonie de présentation de bilan et de remise des prix aux lauréats des différents concours organisés au cours des dix-huit (18) jours d’activités foraines.

Placée sous le thème, « Les défis de la compétitivité des micros entreprises et des PME/PMI dans la zone UEMOA », cette fête foraine, qui promeut l’entrepreneuriat des jeunes, a noté la participation de 1.500 organisateurs (staff, prestataires, exposants) ; avec 271 représentants d’entreprises de différents secteurs provenant des six (06) États membres de l’espace économique, et recouvrant les 256 stands au lieu des 250 prévus initialement.

L’équipe de l’ISM Adonaï recevant son chèque
M. Agopome Venance (à gauche), premier vice-président de la CCIT ; et l’équipe de l’ISM Adonaï recevant son chèque

Sur les dix-huit (18) jours, qu’a duré la Foire Adjafi (du 26 août au 13 septembre 2016), onze (11) jours ont été dédiés à des communications et conférences thématiques liées à la compétitivité des entreprises des jeunes, à la promotion des PME/PMI, ainsi qu’aux  mécanismes d’accès aux financements et de débouchés. Plus de 1.000 jeunes entrepreneurs ont répondu présent à ces rendez-vous du donner et du recevoir.

Pour apporter une touche innovante à cette édition dite ‘’spéciale’’, l’agence Maxcom, la structure de communication et événementiel qui pilote cette initiative, et ses partenaires ont mis les petits plats dans les grands en initiant deux concours révélateurs de talents et de diffusion de l’esprit entrepreneurial. Il s’agit notamment du concours ‘’Panier Vert” et ‘’Pépite d’Or’’.

Dame Quashi Adjo recevant son prix
Dame Quashi Adjo (G) recevant son prix ; Noel Bataka (à droite), Secrétaire général du ministère en charge de l’Agriculture

Le premier concours, ‘’Panier Vert’’, qui consiste à présenter un met typiquement togolais fait à base des produits locaux, a mis en compétition huit (08) candidats. A l’issue des différentes épreuves, c’est Dame Quashi Adjo qui est arrivée en première position, raflant au passage, une cagnotte composée d’un réfrigérateur, de deux bombonnes de gaz, ainsi que des ustensiles de cuisine.

Quant à ‘’Pépite d’Or’’, un créneau de détection et d’éclosion du génie entrepreneurial en milieu estudiantin, il a enregistré quatorze (14) équipes compétitrices pour le début. A l’issue des différentes étapes, c’est l’École supérieure d’Agronomie (ESA) de l’Université de Lomé qui remporte le premier prix, avec une enveloppe de 2.000.000 de FCFA, pour son projet de transformation des fruits locaux en boisson dénommé ‘’DETE SULUM K’RINA’’.

Elle a devancé les équipes de l’ISM Adonaï, avec son projet « MIELICE », et de l’ESAG –NDE avec son projet « BON MARAÎCHER », qui raflent respectivement une enveloppe de 1.000.000 de FCFA et de 500.000 FCFA.

Marius Maxime Minasseh, promoteur de la Foire Adjafi
Marius Maxime Minasseh, promoteur de la Foire Adjafi

Marius Maxime Minasseh, promoteur de la Foire Adjafi, a témoigné sa gratitude au Dieu des miracles, qui a permis tout d’abord la bonne marche de cette fête foraine depuis 2012. « Notre objectif est atteint presque dans tous les domaines et spécialement sur les aspects de la mobilisation des acteurs et le volet de renforcement des capacités ».

« Ce qui a plus rendu spécial cette cinquième édition est l’ouverture à l’espace UEMOA avec le soutien des autorités qui nous accompagnent,  et surtout notre engagement dans la promotion des initiatives de jeunes, par la révélation des meilleurs, et la diffusion de l’esprit entrepreneurial », a-t-il laissé entendre.

Aussitôt cette édition terminée, les promoteurs anticipent déjà sur l’édition prochaine qui sera placée sous le thème, « L’agro-industrie, un secteur à fort potentiel économique dans l’UEMOA », a-t-il confié.

adjafi_2017Il faut noter que cette édition a reçu le soutien, comme toujours, des partenaires au rang desquels, le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse, et de l’Emploi des Jeunes, du FAIEJ, de l’ANPGF, de l’OTR, de la CCIT, de l’opérateur leader de la téléphonie mobile au Togo, Togo Cellulaire, ainsi que le secteur privé. Également, fait important à noter, les dix-huit jours d’activités entrepreneuriales ont été agrémentés par les prestations d’artistes de renom tels que Reniss du Cameroun ; de TNT de la Côte d’ivoire ; des Tootan, Almok et Kollin’s du Togo.

Accédez au site de la Foire Adjafi ici.

Plus d'articles
Classement FIFA : le Sénégal reste en tête ; voici le top 10 africain