Quelle démonstration des joueuses de l’Olympique lyonnais ! Les championnes de France ont écrasé le FC Barcelone en finale de la Ligue des champions féminine (4-1), grâce à un triplé du Ballon d’Or féminin 2018, Ada Hegerberg (14′, 19′, 31′) et un but de Marozsan.

Sacré pour la quatrième fois consécutive en Ligue des champions (sixième trophée européen de l’histoire du club), Lyon s’affirme comme le plus grand club féminin d’Europe.

Cette lourde défaite des filles du FC Barcelone en Ligue des Champions fait suite à celle des hommes il y a quelques semaines.

LE RÉSUMÉ. Triplé d’Ada Hegerberg

Il n’y aura pas eu de surprise samedi à Budapest. L’OL a survolé cette finale de Ligue des champions contre un FC Barcelone impuissant. Dès la 5e minute, les Lyonnaises inscrivent le premier but de la rencontre. Bien lancée dans la profondeur côté droit, Shanice Van de Sanden centre pour Marozsan, qui surgit dans le dos de la défense. La Hongroise glisse le ballon sous la gardienne espagnole et débloque les compteurs (5′). L’Olympique lyonnais punit le Barça sur sa première attaque.

Après une entame de match optimale, les joueuses lyonnaises redoublent d’intensité pour faire craquer les Blaugrana. D’abord, une tête de Van de Sanden est sauvée sur la ligne alors que la frappe de Majri juste avant obligeait Panos, gardienne du FC Barcelone à sortir un gros arrêt (8′). Puis, c’est au tour d’Eugénie Le Sommer de tenter sa chance d’une frappe lointaine (9′). Mais c’est finalement Ada Hegerberg, Ballon d’Or féminin 2018, qui va creuser l’écart. À l’instar du premier but, c’est encore Van de Sanden qui signe une passe décisive. Lancée côté droit, elle sert parfaitement l’internationale norvégienne, qui contrôle avant d’inscrire le deuxième but de cette rencontre (14′).

Les Lyonnaises survolent cette finale de Ligue des champions. Ultra-dominatrices, les joueuses rhodaniennes inscrivent un troisième but, cinq minutes plus tard seulement. Une nouvelle fois, le danger vient des côtés. Cette fois-ci, c’est Majri sur le côté gauche qui se défait de la défense catalane, trop laxiste. L’internationale française sert parfaitement la Ballon d’Or au point de penalty qui reprend parfaitement du plat du pied (19′). Ada Hegerberg signe un doublé.

Malgré leurs trois buts d’avance, les Lyonnaises ne se contentent pas de conserver le score. Encore et toujours, le danger vient des ailes. Sur un bon centre de Lucy Bronze côté droit, le ballon file sur le plat du pied d’Hegerberg à bout portant qui profite de l’erreur de Panos qui loupe sa sortie (31′). Ada Hegerberg signe un triplé (4 tirs, 3 buts) et assomme les Barçelonnaises. 4-0 après seulement 31 minutes de jeu, c’est du jamais vu en finale de la Ligue des champions !

À la pause, les Lyonnaises mènent facilement 4-0 face aux Blaugrana, grâce à un triplé d’Ada Hegerberg (14′, 19′, 31′) après l’ouverture du score de Marozsan (5′). L’Olympique lyonnais, auteur d’une véritable démonstration en première période, est beaucoup trop fort pour le Barça. Rien ne semble pouvoir les inquiéter. Les Rhodaniennes sont performantes dans tous les compartiments du jeu et les Catalanes, complètement asphyxiées.

Au retour des vestiaires, le rythme retombe. Lyon se relâche mais reste dangereux. Les championnes de France ne parviennent cependant pas à retrouver le chemin des filets. Les Blaugrana, elles, ont toujours autant de mal mais présentent un visage un peu plus séduisant. À plusieurs reprises, elles essayent de sauver l’honneur, mais manquent cruellement de précision dans le dernier geste. C’est en toute fin de rencontre que Oshoala, parvient à faire trembler les filets lyonnais. Après un bon appel en profondeur, Oshoala gagne son duel face à Bouhaddi et réduit la marque pour le Barça (85′). Sans surprise, l’Olympique lyonnais remporte cette finale de Ligue des champions (4-1) et signe un quadruplé historique. De leur côté, les Catalanes souhaitaient entrer dans l’histoire. Elles auront vécu un terrible cauchemar.