Crédit photo : footpack

Football l’investisseur King Street lâche Bordeaux ; les anciens du club réagissent

Le jeudi 22 avril 2021, Bordeaux est sous le choc. En effet, l’investisseur américain King Street entend se retirer des Girondins, ce qui provoque une situation des plus compliquées au sein d’un club historique en France. Si les supporters bordelais ont forcément du mal à accepter ce nouveau rebondissement, c’est également le cas d’anciens joueurs des Marines et Blancs.

« Du début à la fin, cette histoire des Girondins est un scandale, une honte absolue… C’est inacceptable pour le football français… Je suis choqué, triste et écœuré… », a notamment lancé Bixente Lizarazu, via son compte Twitter. 

« Ce sont des ordures les mecs qui étaient aux manettes des Girondins, on le savait ! Il faut que tout ce beau monde dégage et ne revienne plus jamais dans le football, a pour sa part déclaré Christophe Dugarry, sur RMC. Les gens qui étaient aux manettes ont tout fait pour le couler. Ils ont pris des décisions qui ont pratiquement toutes été mauvaises. »

 

« C’est un moment très dur à accepter »

« C’est une vraie catastrophe ! Cela sent mauvais pour ce club, qui a une vraie histoire, qui est une place forte dans le paysage du football français. C’est la mode de vendre à des fonds d’investissement, mais on ne sait jamais à qui on vend. Quand on aime les Girondins, c’est un moment très dur à accepter. On parle d’exister encore, c’est encore plus grave que prévu… Le fonds d’investissement vient pourquoi ? Acheter et revendre des joueurs ? 

Mais le terrain ! La formation, le projet sportif », a pour sa part reconnu Elie Baup, l’ancien entraîneur du club, toujours sur RMC. « On ne savait pas trop quel était ce fonds… Le fait d’accepter de la part de M6, de vendre à ces personnes, ça a été une surprise. On se disait qu’on allait droit dans le mur, a expliqué Johan Micoud, sur La Chaîne L’Equipe. (…) C’est très énervant de se retrouver dans cette situation qui est catastrophique. »

Plus d'articles
Un homme tente de percuter des policiers pour empêcher l’arrestation de son frère