Forces Armées Togolaises : Suspension de toutes les retraites jusqu’à nouvel ordre

Les départs à la retraite sont suspendus jusqu’à nouvel ordre pour les officiers des Forces Armées Togolaises.

La mesure communiquée le 1er décembre vise probablement à renforcer la défense du pays après l’attaque terroriste de Kpendjal.

En effet, le Togo a enregistré pour la première fois une attaque terroriste. Pour éviter ce genre d’attaques, le pays renforce de plus en plus sa défense.

L’attaque qui a visé le Togo a été signalée dans la nuit du 9 au 10 novembre dans le Kpendjal, dans la localité de Sanloaga, dans le nord du pays.

Les assaillants seraient venus de l’autre côté de la frontière avec le Burkina Faso.

Selon le ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile, le général Damehame Yark, les éléments des forces de défense ont réagi promptement et il n’y aurait eu aucune perte en vie humaine du côté du Togo.

Le chef de l’Etat togolais et des membres du gouvernement se sont rendus sur les lieux. De nouvelles directives ont été données aux populations et aux forces armées togolaises.

Pour répondre à la menace, des renforts ont été envoyés sur place depuis le mercredi 10 novembre et un couvre-feu a été instauré dans la zone.

Le gouvernement a également augmenté le budget consacré à la défense pour le compte de l’année 2022. Un montant de 124,5 milliards de francs CFA est consacré au domaine de la défense et de la sécurité, soit 9,4% du montant alloué aux ministères et institutions.

Plus d'articles
Tiwa Savage parle de son expérience avec les différentes tailles de virilité (vidéo)