in ,

Formule 1 : l’énorme sortie de Lewis Hamilton sur Ferrari !

Pilote Mercedes depuis 2013, Lewis Hamilton n’a jamais occupé un baquet Ferrari. Malgré des rumeurs et une association détonante sur le papier, le pilote britannique ne regrette rien. 

Ferrari effacée. Des tablettes et des plans de Lewis Hamilton. Comme un symbole, Mercedes a d’abord obtenu son septième titre constructeur consécutif sur l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari. Les six sacres du cheval cabré entre 1999 et 2014 sont désormais dépassés. Il en est de même pour les cinq championnats obtenus par Michael Schumacher chez les rouges. 

En effet, en plus d’avoir égalé son rival avec sept titres mondiaux, Lewis Hamilton a amélioré sa performance avec une seule écurie (6 à 5). Alors que le pilote britannique a balayé ces records cette saison, le champion du monde a également écarté la possibilité d’une association au sommet avec Ferrari. 

« Ce n’était tout simplement pas destiné à se faire » 

En marge du Grand Prix de Bahreïn, le premier de Lewis Hamilton comme le plus titré de l’histoire de la Formule 1, le pilote de 35 ans a encore réagi aux rumeurs l’envoyant à Maranello. 

« Rejoindre Ferrari ! Je n’ai jamais été proche de quitter mon équipe. Je pense qu’il est normal, en tant que pilote ou en tant que personne, lorsque l’on se penche sur les prochaines phases et sur un engagement pour une période de notre vie, d’analyser quelles sont les options. Il faut s’assurer de tout faire en bonne intelligence, de connaître les pour et les contre. Je ne sais pas forcément si nos valeurs et notre timing sont alignés, ce n’était tout simplement pas destiné à se faire. Ça ne me dérange pas. Je suis très fier et reconnaissant pour le parcours que j’ai avec Mercedes », a expliqué le Britannique dans des propos relayés par Motorsport.

Avec le10sport




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

PSG : les privilèges accordés à Neymar et Mbappé enragent un taulier du vestiaire

Christian Gourcuff : « Maradona n’est pas un exemple pour la jeunesse »