in ,

Franc-parler des présidents africains : la réponse de Idriss Deby Itno à Macron

Le président Idriss Déby Itno

Attendus à Pau en France le 16 décembre prochain, les Chefs d’Etat du G5 Sahel devront clarifier leur position par rapport à la présence de Barkhane au Sahel.

Barkhane : Emmanuel Macron exige des clarifications des présidents du Sahel

Selon le N°1 tchadien, il y a un lien direct entre le développement du terrorisme au Sahel et la crise libyenne dont les conséquences sur cette région sont plus que dramatiques. « Je pense que le succès de la lutte contre le terrorisme a forcé le règlement de la crise libyenne », estime Idriss Déby Itno.

Dans un tweet en date du 6 décembre dernier, l’homme fort du Tchad avertit : «  Les menaces d’envergure qui persistent au Sahel exigent une coopération régionale et internationale plus réactive et soutenue. Nous devons prendre en compte le caractère transversal du danger qui n’épargnera ni la méditerranée, ni l’Europe moins encore le reste du monde ».

Franc CFA : Idriss Déby réitère la nécessité de couper le cordon avec le Trésor français

Un message qui résonnerait fort du côté de Emmanuel Macron, menacé par les manifestations contre la politique française en Afrique, singulièrement la gestion de crise du terrorisme dans le Sahel.

Avec Maliactu



États-Unis : la maltraitance animale est désormais un crime passible de prison

Algérie : la date pour élire le président par intérim connue

Procès pour corruption en Algérie : 2 ex-collaborateurs de Bouteflika condamnés à 15 et 12 ans de prison