in ,

France 2 : La bourde de Laurent Delahousse en plein direct

Alors qu’il animait, en compagnie d’Anne-Sophie Lapix, une édition spéciale sur le 2e tour des élections municipales en France, le présentateur Laurent Delahousse a commis un lapsus, en fin de soirée.

Elysée : Emmanuel Macron va nommer l’ex-journaliste de RFI Claire Hédon

Le journaliste vedette de France 2, sans doute fatigué par l’enchaînement des invités, a voulu intervenir pour apporter une précision, mais mal lui en a pris.

Alors que le politologue Philippe Moreau Chevrolet expliquait qu’il n’y avait pas grand-monde pour concurrencer Emmanuel Macron, Laurent Delahousse lui a coupé la parole pour dire: «Le seul concurrent qui est apparu pendant la campagne, finalement, c’est Éric Raoult».

Monnaie Eco : les craintes de l’économiste togolais Kako Nubukpo

Fervent défenseur de l’hydroxychloroquine

Une invitée sur le plateau n’a pas manqué de le corriger: «Didier, Didier!» Se rendant compte de son erreur, l’animateur a un peu rougi, avant de concéder: «Ce gros moment de solitude que je viens de vivre … C’est énorme! Non mais franchement, on est fatigués à cette heure-ci!»

Questions pour un champion : mauvaise nouvelle pour l’ex-animateur Julien Lepers

Pour rappel, Laurent Delahousse voulait bien sûr faire référence au professeur Didier Raoult, fervent défenseur de l’hydroxychloroquine, à l’hôpital de Marseille, et non à Éric Raoult, ancien député UMP et ministre délégué à la Ville et à l’Intégration, de 1995 à 1997.



France : Le nouveau maire de Goussainville est-il fiché S

France : Le nouveau maire de Goussainville est-il fiché S?

La chanteuse Adèle en couple avec un rappeur britannique ?