France / Affaire Karachi : le procès d’Edouard Balladur ouvert

Ce mardi 19 janvier s’ouvre le procès d’Édouard Balladur l’ancien Premier ministre français, devant la Cour de justice de la République. Il sera jugé, plus de 25 années plus tard, pour des suspicions de financement occulte de sa campagne présidentielle de 1995, l’un des pans du nébuleux dossier Karachi. 

Édouard Balladur, 91 ans, comparaît au côté de son ex-ministre de la Défense, François Léotard, 78 ans, pour principalement deux charges notamment “complicité d’abus de biens sociaux” et “recel” de ce délit.

L’ancien locataire de Matignon (1993-95), désireux de “faire face à ses juges et répondre à leurs questions”, sera présent à l’ouverture de son procès, a affirmé l’un de ses avocats, Félix de Belloy.  

Notons toutefois que dès son début, le procès pourrait être suspendu. Pour cause, François Léotard a déploré son état de santé précaire pour justifier son absence, selon une source judiciaire. Et la même source d’ajouter : “Il tient à se défendre lui-même, le procès risque donc d’être retardé”.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Laurent Gbagbo : bientôt un film documentaire sur le parcours de l’ex-président ivoirien