France : après Tanguy David, Eric Zemmour perd un autre proche

Une de gagné, un de perdu. SI Marion Maréchal a rejoint le mouvement d’Éric Zemmour, celui-ci a perdu la présence d’un de ses principaux soutiens, à l’issue de cette bruyante et belle campagne présidentielle.

Après une belle aventure conclue par un score de 7 %, Jean Messiha a annoncé jeudi 28 avril sur le plateau de CNEWS, qu’il quittait le navire “Reconquête !” afin de reprendre ses “activités antérieures” : “Je suis plus utile pour les idées du camp national ailleurs”, a-t-il déclaré face à Jean-Marc Morandini.

Jean Messiha : “Les gens partent, chacun à ses raisons

Ce départ post-élection présidentielle n’est pas dû à un différend entre Éric Zemmour et Jean Messiha puisque ce dernier a affirmé avoir conservé de très bonnes relations avec le candidat d’extrême-droite accusé de d’agression sexuelle par huit femmes face-caméra : “Éric Zemmour a allumé une espérance, c’était une belle aventure (…) je veux reprendre mon activité médiatique, intellectuelle”, s’est-il expliqué face à son interlocuteur.

L’ancien chroniqueur de Touche pas à mon poste a commenté un autre départ, survenu peu avant le sien. Le mouvement “Reconquête” a également perdu son porte-parole et directeur adjoint de la stratégie, à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle : “Les gens partent, chacun à ses raisons”, a-t-il simplement déclaré à propos du mouvement d’Éric Zemmour qui, pour lui, “restera un ami”.

Jean Messiha quitte “Reconquête !” après avoir été éjecté du RN

Jean Messiha a quitté le mouvement d’Éric Zemmour, environ quatre mois après l’avoir rejoint fin 2021. Cette union était survenue environ un an après son départ du Rassemblement National (RN), dont il s’était fait virer pour “des pratiques douteuses épinglées par la direction du parti”.
Avec Closermag

Similaires