in

France / Covid-19 : coup dur pour les trafiquants de drogue

Coup dur pour les trafiquants de drogue en France. Le confinement a provoqué une baisse considérable du trafic à en croire les services chargés de la lutte contre les drogues.

Coronavirus : Brésil, vers « un effondrement économique »

« Durant le confinement, les trafics ont été fortement touchés et on estime qu’ils ont diminué de 30 à 40% », a affirmé le ministre de l’Intérieur, lors d’une conférence de presse au siège de l’Office antistupéfiants (Ofast), à Nanterre.

Le ministre a cependant mis en garde contre l’ancrage de « nouvelles pratiques » notamment celle du développement de la cannabiculture et « l’ubérisation » des trafics renforcés par les réseaux sociaux, à savoir les commandes et livraisons à domicile de drogue.

Pour les services en charge de la lutte contre les stupéfiants, le confinement a provoqué une importante désorganisation causant ainsi une rupture de l’approvisionnement des points de deal.

Coronavirus : Brésil, vers « un effondrement économique »

Mais les « délinquants ont fait preuve de beaucoup d’ingéniosité » pour s’adapter à la situation avec la mise en place de nouvelles méthodes de revente.



Covid-19 / Pays-Bas : les célibataires ne doivent avoir qu’un seul partenaire s3xuel

« J’ai décidé de tuer mon bébé parce qu’il m’a privé de devenir avocat », dixit une femme de 22 ans