>

France : des témoignages anonymes surprenants ; Noël Le Graët accusé de harcèlement s3xuel

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

Des employées de la Fédération française de football (FFF) assurent avoir reçu des messages à caractère s3xuel de la part du président Noël Le Graët, selon des témoignages anonymes publiés par le magazine So Foot paru ce jeudi 08 septembre.

Dans une longue enquête intitulée «Ma Fédé va craquer», le mensuel publie trois extraits de SMS non datés dont auraient été destinataires des collaboratrices actuelles ou passées de la FFF et envoyés par le dirigeant.

«Venez chez moi pour dîner ce soir»«je préfère les blondes, donc si ça vous dit»«vous êtes drôlement bien roulée, je vous mettrais bien dans mon lit». «C‘est bien simple, il saute sur tout ce qui bouge», explique au magazine une ancienne employée.

Pour le moment, ni l’Équipe de France, ni Didier Deschamps, ni aucun joueur n’a réagi à cette enquête qui fragilise la réputation du football français. 

Noël Le Graët, le principal concerné de cette affaire, ne s’est pas non plus exprimé. L’ancien maire de Guingamp risque évidemment de perdre son poste à l’orée du mondial au Qatar. 

Le service public français explique qu’une peine de 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende est envisagée pour harcèlement s3xuel.

Avec Le Figaro

2021 © L-FRII MEDIA