>

France : Kofi Yamgnane, le Franco-togolais jugé pour trafic d’influence à Paris

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

L’ancien secrétaire d’Etat français, Koffi Yamgnane est jugé du devant le tribunal correctionnel de Paris pour trafic d’influence depuis le lundi 12 septembre jusqu’au 5 octobre 2022.

Celui qui a été candidat malheureux a la présidentielle togolaise de 2010, comparaît devant les juges à la suite d’une enquête dans laquelle lui et 12 autres personnes sont accusés pour des faits qui remontent en 2015.

Koffi Yamgnane, Christophe Rocancourt, Christian Prouteau ou encore Bernard Petit sont des noms célèbres cités dans le dossier. Ces personnalités sont mises en cause dans le cadre du dossier dit des « fuites au 36 Quai des Orfèvres ».

Koffi Yamgnane aurait reçu une enveloppe de 3 000 euros lors d’une soirée que lui-même a organisée pour recueillir des fonds en vue de sa candidature à l’élection présidentielle au Togo. Bémol, ces 3 000 euros étaient problématiques !

En effet, le point de départ de cette affaire est une manœuvre de Christophe Rocancourt. Au printemps 2014, il est soupçonné d’avoir tenté, avec l’aide de l’ancien avocat Marcel Ceccaldi, d’obtenir la régularisation de deux Marocaines sans papiers, moyennant une « enveloppe » de 3 000 euros. 

Pour cela, il aurait sollicité Christian Prouteau. Toutes ces manœuvres ont-elles été mises en œuvres pour saboter la candidature de Koffi Yamgnane en 2015 ? L’intéressé n’a pas voulu répondre et laisse la justice faire son travail.

2021 © L-FRII MEDIA