in ,

France : la mairie de Paris secouée par une nouvelle affaire d’agression se3uelle

Un membre de l’entourage d’Anne Hidalgo se retrouve dans la tourmente.

Après Christophe Girard et Pierre Aidenbaum, une nouvelle affaire d’agression sexuelle secoue la mairie de Paris. Un collaborateur d’Anne Souyris (EELV), l’adjointe à la Santé d’Anne Hidalgo, aurait violé une jeune femme, militante écologiste.  Selon les informations du Point, qui révèle l’affaire, les faits se seraient déroulés le 23 septembre au sein même de l’Hôtel de ville.

« Alors qu’elle patientait dans le bureau, le jeune collaborateur de l’élue serait allé à sa rencontre et aurait commencé par lui masser la nuque et le haut du dos, selon le récit qu’elle a fait à la police. Tétanisée, précise-t-elle, elle n’a pas su ou pu se défendre ni marquer sa désapprobation. Enhardi par ce qu’il croit être une absence de réaction, l’homme l’aurait ensuite violée », toujours d’après la plainte déposée par la victime le 1er octobre, que Le Point a pu consulter.

Ouverture d’une enquête pour viol

Le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête pour viol, confiée au premier DPJ. Dans un communiqué, le groupe écologiste de Paris, qui évoque des « faits graves » confirme l’« enquête pénale en cours ». « Il appartient désormais à la justice de faire éclore la vérité dans le respect de notre Etat de droit », note-t-il. De son côté, l’agresseur présumé nie en bloc.

Contacté par Le Parisien, Emmanuel Grégoire, premier adjoint d’Anne Hidalgo, indique que « la Ville de Paris, informée des faits, a pris un arrêté de suspension administrative concernant ce collaborateur ».

C’est la troisième affaire d’agression sexuelle en peu de temps à la mairie de Paris. Accusé de harcèlement sexuel, Pierre Aidenbaum, adjoint d’Anne Hidalgo et ponte de la politique parisienne, avait démissionné mi-septembre deux mois après le départ de Christophe Girard visé, lui, par une enquête pour viol. « La municipalité demeurera intraitable avec tous types de faits de harcèlement moral ou sexuel, quelle que soit la qualité de leur auteur », avait souligné la mairie de Paris après la démission de Pierre Aidenbaum.

Avec 20 minutes




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google Maps : Le mode sombre arrive sur tous les smartphones après un an d’attente

Un professeur qui a prédit le résultat de plusieurs élections US s’exprime sur les chances de Trump