Tanko Timati

Âgée de 17 ans, la Franco-Togolaise Valérie Tété s’est illustrée de la plus belle des manières en remportant le concours national de plaidoiries des lycées français à Caen, fin janvier 2019.

La jeune fille concrétisait alors un rêve de participer à un concours d’éloquence. Sacrée lauréate, elle remporte, en plus du prix, un voyage à New-York au siège de l’ONU où elle présentera sa plaidoirie.

Née au Togo, la jeune Valérie a fait un plaidoyer portant sur les enfants dits « sorciers » à partir des données concrètes issues des enquêtes de l’ONG Creuset Togo. Une plaidoirie qui a ému le jury et a fait d’elle la première devant ses autres camarades d’autres lycées français.

Lire aussi Togo : des à-côtés de la visite du Président Faure Gnassingbé à Kantè ce mercredi 27 février

« Ce qui me choque toujours, c’est la méchanceté », a-t-elle lancé lors d’une interview télévisée qu’elle a accordée à la chaîne France 3 Bretagne. Et de renchérir « les gens sont libres de croire ce qu’ils veulent, mais les conséquences, je ne les comprends pas, cette méchanceté, au sein-même de la famille. On se demande si ces enfants ont été aimés une fois ».

Le voyage à New-York est prévu pour le mois de novembre, mais avant, Valérie veut se rendre au Togo, échanger avec ces enfants et soutenir davantage cette ONG impliquée dans la protection des enfants.