France : le Pape François contre l’élection de Marine Le Pen ?

La situation politique de la France inquiète le souverain pontife. Lundi 15 mars 2021, alors qu’il recevait au Vatican Cyril Dion, de la Convention citoyenne pour le climat, l’entrepreneuse Eva Sadoun et le fondateur du mouvement Coexister Samuel Grzybowski, le pape François s’est prononcé sur la popularité du Rassemblement national et de sa possible victoire à l’élection présidentielle de 2022, rapporte L’Obs.


« Un ami m’a dit : “En France, si on continue comme ça, on aura Marine Le Pen présidente”. Je ne veux pas être désagréable ou dire à votre pays ce qu’il doit faire. Mais c’est inquiétant. […] Je suis inquiet de la montée des populismes.

Mais l’antidote, c’est un mouvement populaire. Et écouter ce mouvement. Il faut opposer au populisme le “popularisme”. Un bon gouvernement doit faire confiance aux citoyens, il doit les écouter », a déclaré le chef des chrétiens. Il a aussi dénoncé les idéologies qui « enferment les peuples et limitent leur créativité spontanée ».

« Que le pape s’occupe de ce qui se passe dans les églises »
Une prise de position qui n’est pas passée inaperçue, et qui a provoqué une réaction de la part de la présidente du Rassemblement national. « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu », a écrit Marine Le Pen, dans un message publié sur Twitter.

« Je suis convaincue que de nombreux croyants seraient ravis que le pape s’occupe de ce qui se passe dans les églises plutôt que dans les urnes. Que chacun fasse ce pour quoi il est destiné », a-t-elle ajouté, renvoyant le pape à ses affaires spirituelles.

Plan Togo Sommet

Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Super League : Ronald Koeman zappe le sujet