France / Lutte antiterroriste : un député compare les propos de Macron à ceux de Poutine

Deux jours après la décapitation de l’enseignant français d’histoire-géographie Samuel Paty, un conseil de défense s’est tenu le dimanche 18 octobre. Après la présentation de la « loi sur les séparatismes » le 2 octobre, le président français a cette fois avancé un « plan d’action » contre « les structures, associations ou personnes proches des milieux radicalisés ». 

Dans le discours d’Emmanuel Macron, une phrase a particulièrement attiré l’attention d’un député La République en marche (LREM). La voici : «Les islamistes ne doivent pas pouvoir dormir tranquilles».

« Quand j’ai vu cette phrase, cela m’a fait penser à Poutine, qui disait qu’il allait “buter les terroristes jusque dans les chiottes” », explique le député. Et de poursuivre: « L’exécutif est obligé de démontrer qu’il agit, sinon cela prouve à l’opinion publique qu’elle a raison de penser que rien n’est fait. »

Il poursuit en disant qu’après son discours aux Mureaux du 2 octobre, Emmanuel Macron a changé, voire durci le ton: «Pour les Français, le discours des Mureaux, même s’il est pertinent, paraît daté depuis l’attentat ».

En effet, l’attentat terroriste de Conflans-Sainte-Honorine a nécessité la mise à jour du texte du projet de loi « contre les séparatismes » présenté par Emmanuel Macron aux Mureaux.

Similaires