in

France / Ministère des Armées : un officier accusé d’espionnage au profit de la Russie

Des informations d’Europe 1 font état de la mise en examen d’un officier de l’armée française pour trahison. Ce dernier est soupçonné d’avoir fourni des documents ultra-sensibles aux services secrets russes.

« Détends-toi ou je t’étouffe » : les propos d’un officier de police à un civil

L’histoire remonterait à une dizaine de jours. Florence Parly, invitée du Grand Rendez-vous, a réagi à cette information dimanche sur Europe 1. L’affaire est d’autant plus sensible et embarrassante que ce militaire, un lieutenant-colonel, est en poste  auprès de l’OTAN, pas au siège de l’organisation à Bruxelles mais sur une base militaire en Italie.



L’officier a été arrêté par la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), alors qu’il s’apprêtait à repartir en Italie à la fin de ses vacances. Il a été placé en détention provisoire à la prison de la Santé, à Paris.

« Je peux confirmer qu’un officier supérieur est sous le coup d’une procédure judiciaire pour transmission ou atteinte à la sécurité. S’il est sous cette procédure, c’est parce que le ministère des armées a pris l’initiative de saisir le procureur de la République en enclenchant un article 40 », a réagi la ministre des Armées Florence Parly.

Barça : La folle rumeur de Messi au Real Madrid

« Nous avons pris toutes les mesures nécessaires. Maintenant il faut que la justice puisse faire son travail dans le respect du secret de l’instruction », a ajouté la ministre, précisant que « c’est à la justice de dire de quoi il est coupable et s’il est coupable. »




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Thaïlande : libérée de prison, la maîtresse du roi retrouve son harem

Impatient, un chauffeur tire sur un piéton trop lent