France / Mort d’Adama Traoré : une violence policière dénoncée ce mardi par des manifestants

Des Français ont manifesté le soir du mardi 2 juin 2020 pour dénoncer une violence policière sur les Noirs en particulier. Ils ont manifesté devant le palais de justice de Paris en réponse à l’appel du comité de soutien à la famille d’Adama Traoré, jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 suite à son interpellation.

Togo / Exportation vers la Turquie : la numérisation des documents d’Origine et de Circulation dorénavant exigée

Si cette manifestation a eu lieu 4 ans après la mort du jeune Adama, c’est parce qu’une nouvelle expertise commandée par la famille Traoré a dévoilé ce mardi que la mort du jeune était due à une asphyxie. L’expert considère qu’il est mort « d’une asphyxie positionnelle induite par le plaquage ventral », ce qui indexe la technique d’interpellation des gendarmes.

Côte d’Ivoire : des victimes s’opposent au retour de Laurent Gbagbo

Les Gilets jaunes n’ont pas manqué au rendez-vous en se rassemblant derrière des pancartes avec des messages tels que « We will not be silent (nous ne serons pas silencieux en français)», « Silence = asphyxie » ou encore « Décolonisons la police ».

Plus d'articles
Togo : Des équipementiers sollicités pour l’Hôpital Saint Pérégrin de Lomé