France : Nicolas Sarkozy condamné à la prison ferme

L’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy a été condamné lundi à trois ans d’emprisonnement, dont un ferme, pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire dite “des écoutes”, rapporte BFM TV.

“Le dossier d’accusation me semblait particulièrement faible. (…) Et on connaît par ailleurs toutes les polémiques qui ont émaillé le PNF. (…) Je trouve le jugement final quasiment excessif”, s’indigne Julien Aubert, député Les Républicains du Vauclus, évoquant un jugement “très très lourd”.

La présidente de la 32e chambre du tribunal correctionnel a estimé que les faits commis par les trois prévenus nécessitaient “une réponse pénale ferme”.

Concernant Nicolas Sarkozy, les faits commis sont d’une “particulière gravité ayant été commis par un ancien président de la République”. “Nicolas Sarkozy s’est servi de son statut et de ses relations politiques et diplomatiques pour gratifier un magistrat”, a déploré la juge. En tant qu’ancien avocat, il “était parfaitement informé des obligations déontologiques” de son avocat.

Thierry Herzog a été reconnu coupable des mêmes faits que Nicolas Sarkozy. L’avocat a été condamné également à trois ans de prison dont deux avec sursis. Une interdiction d’exercer la profession d’avocat pendant 5 ans a également été prononcée.

Gilbert Azibert, reconnu coupable de corruption passive et de trafic d’influence a également écopé de trois ans de prison dont deux avec sursis.

Plus d'articles
“Une mèche de cheveux…” : Johnny Hallyday au cœur d’une vente aux enchères très surprenante