France / Présidentielle 2022 : voici la liste officielle des 12 candidats

Le suspense est terminé. Le Conseil constitutionnel a publié ce lundi 7 mars la liste officielle des candidats à l’élection présidentielle en France. Douze d’entre eux ont réussi à réunir les 500 parrainages d’élus nécessaires, soit un de plus qu’en 2017 et deux de plus qu’en 2012.

Le président sortant, Emmanuel Macron, a enfin officialisé sa volonté de se représenter la semaine dernière, dans une «Lettre aux Français» publiée dans la presse régionale. Il rejoint ce faisant ses onze adversaires, dont certains sont engagés dans la course depuis plusieurs mois.

La cheffe de file du Rassemblement national, Marine Le Pen, déjà candidate en 2012 et qualifiée au second tour du scrutin en 2017, est de nouveau en lice. Elle avait obtenu 33,90% des suffrages exprimés face à Emmanuel Macron il y a cinq ans.

Elle est cependant concurrencée cette fois par un autre prétendant du camp nationaliste, Éric Zemmour. Quant au souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, qui avait obtenu 4,70% des voix en 2017 et 1,79% en 2012, il se présente lui aussi pour la troisième fois.

À droite, Valérie Pécresse représentera quant à elle Les Républicains, tandis que le député des Pyrénées-Atlantiques, Jean Lassalle, après avoir obtenu 1,21% des suffrages en 2017, sera candidat une deuxième fois.

À gauche, l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon tente sa chance pour la troisième fois, mais sans le soutien du Parti communiste, qui présente un candidat pour la première fois depuis 2007 avec Fabien Roussel. 

La représentante de Lutte Ouvrière, Nathalie Arthaud est présente pour la troisième fois elle aussi, ainsi que le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste, Philippe Poutou, qui a récolté in extremis ses 500 parrainages. Candidate pour la première fois, la maire PS de Paris Anne Hidalgo, est également sur la ligne de départ, tout comme l’écologiste Yannick Jadot, qui s’était retiré pour le socialiste Benoît Hamon en 2017.

La guerre en Ukraine éclipse cependant en partie la campagne présidentielle pour l’instant. Les sondages laissent présager à ce stade que la situation internationale pourrait favoriser le président sortant, Emmanuel Macron étant crédité de plus de 30% d’intentions de vote, loin devant Marine Le Pen (14,5%), Éric Zemmour (13%), Jean-Luc Mélenchon (12%) et Valérie Pécresse (11,5%). Le chef de l’État est pour l’instant donné vainqueur dans tous les scénarios envisagés du second tour.

Avec LeFigaro

Similaires