in

France : un accord trouvé entre La FFR et la Ligue nationale

Après un dernier round de négociations commencées le mercredi 14 octobre 2020 et poursuivies ce jeudi midi, la Fédération française de rugby et la Ligue nationale ont trouvé un accord sur le calendrier des Bleus cet automne et sur la mise à disposition des internationaux.

Comme annoncé par l’AFP, les deux instances se sont mises d’accord pour maintenir les six matchs de l’équipe de France, ce que souhaitait la FFR, tout en limitant à trois le nombre de feuilles de match de chaque joueur convoqué, ce qui va au-delà de ce que réclamaient la Ligue et les clubs de Top 14.

Concrètement, cela signifie que Fabien Galthié et son staff auront pour chaque match 31 joueurs à disposition, et non 42 comme le souhaitait le sélectionneur et comme cela était le cas l’hiver dernier pendant le Tournoi. Trois joueurs seront en plus libérés en milieu de semaine pour jouer le week-end en Top 14. Rappelons qu’avant cet accord, le sélectionneur avait dévoilé le 7 octobre 2020 une première liste de 31 noms. Reste à savoir si elle sera maintenue pour le premier rendez-vous de l’automne ou modifiée. Le début du rassemblement est prévu dimanche soir.

L’équipe de France doit commencer sa campagne de tests le samedi 24 octobre 2020 par un match contre le pays de Galles, une semaine avant de recevoir l’Irlande (31 octobre 2020) en match en retard du dernier Tournoi des Six Nations.

Après un week-end de relâche le 7 novembre 2020, les Bleus enchaîneront quatre rencontres dans le cadre de l’Autumn Nations Cup (une compétition réunissant huit équipes réparties en deux poules de 4), face aux Fidji (15 novembre 2020), à l’Écosse (22 novembre 2020) et à l’Italie (28 novembre 2020) puis un adversaire à déterminer en match de classement (5 ou 6 décembre 2020).

source : lequipe.fr




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

6 fois où Lionel Messi a gagné un match à lui tout seul

Ils s’attaquent violemment au bijoutier et dérobent ses biens