France : un bâtiment du marché de Rungis bientôt transformé en morgue en pleine pandémie

Un bâtiment du marché d’intérêt national (MIN) de Rungis (Val-de-Marne) va être transformé au cours des prochains jours en morgue. 

D’après le Parisien, cette décision a été prise dans le but de soulager les services funéraires régionaux, débordés face à la surmortalité causée par l’épidémie.

En effet, le 1er avril, la France a passé la barre des 4.000 personnes décédées du coronavirus.

Des morgues de fortune mises en place à New York en prévision des décès dus au coronavirus

À cet effet, la préfecture de police de Paris a réquisitionné un entrepôt réfrigéré de Rungis afin de le transformer en morgue.

Pendant la canicule de 2003, un bâtiment du site du MIN avait déjà été réquisitionné à ses fins par les autorités.

Depuis le 1er mars, près de 11.000 personnes ont été guéries en France ; 83 % des personnes décédées avaient plus de 70 ans.