in ,

France : un élève de 10 ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe

Le 13 octobre, une scène choquante s’est produite dans une classe de l’école élémentaire Jules-Ferry à Fontenay-sous-Bois (France). Sous les yeux de ses camarades, un enfant, prénommé Jihad, âgé de 10 ans, a agressé l’enseignante en la mordant au bras, selon une source policière, citée par Actu17.

La maîtresse aurait également reçu un coup au visage. Elle a été prise en charge par les sapeurs-pompiers. En état de choc, elle saignait du nez, d’après des témoignages.

Au lendemain de l’incident, l’Éducation nationale a réagi auprès du Parisien en condamnant « ces actes de violence non prévisibles ». Une cellule psychologique a été mise en place au sein de l’établissement scolaire.

Le garçon n’avait commis aucun acte pareil par le passé. Cependant, les services éducatifs le suivent « largement » à cause de « grandes difficultés » et d’une « souffrance considérable ».

Selon le corps enseignant, cité par le Parisien, ces faits dramatiques résultent d’un « manque de moyens » dans l’accompagnement des élèves de ce type.

Une représentante du syndicat Snuipp de Fontenay a expliqué au quotidien que l’enfant ne peut pas être incriminé : « Ce qui s’est passé ne me surprend même pas. Ce sont des élèves qui ne sont pas adaptés au système scolaire tel qu’il est. Les enseignants n’ont pas les moyens de les gérer ».

Selon cette enseignante qui a préféré garder l’anonymat, très peu d’équipes éducatives et AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap) sont recrutés et ceux-ci sont « mal payés » : « L’administration est toujours trop lente, trop longue. Ils gèrent la paperasserie et nous l’humain ».




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Meghan et Harry le livre explosif qu’ils préparent en secret

Mike Tindall : ce rôle qu’il aurait aimé jouer au mariage de Harry et Meghan

Samuel Paty, le professeur assassiné, va recevoir la Légion d’honneur